Un an après : les objets connectés sont-ils vraiment utiles ? ⌚️??

Voilà un an que, initié par mes amis de Ma Smart Home (mon porte-monnaie ne te remercie pas Angelo ?), j’utilise au quotidien des objets connectés.

Plus que dubitatif au départ sur l’utilité d’un certain nombre, dont surtout Google Home, certains sont aujourd’hui devenus des objets inséparables de mon quotidien.

Alors, objets connectés, révolutions ou gadgets ?

1 — La domotique

1.1 — Chauffage et clim

Je réside en appartement sur Montpellier, une ville plutôt chaude du Sud de la France. Mon appartement est équipé d’un système de chauffage central et d’une climatisation. Je n’ai pas de volets roulants.

Pour contrôler les éléments de confort tels que la climatisation et le chauffage, j’utilise deux systèmes :

  • Tado pour les chauffages, qui se branche directement à la place des robinets thermostatiques et remplace le thermostat ;
  • Sensibo pour la gestion de la clim, qui est un simple boitier connecté qui envoie un signal infrarouge comme le ferait la télécommande.

Le tout, piloté par Siri et/ou Google Home.

Le vrai avantage de ces outils est de pouvoir personnaliser au degré près un système de programmation pour allumer/éteindre les appareils lorsqu’on est chez soi (avec détection par GPS si nécessaire), moduler la température dans la nuit, etc. Ce sont deux outils vraiment devenus indispensables pour moi, à tel point que je ne sais plus où se cache la télécommande de la clim.

J’ai cependant deux regrets à leur sujet :

  • Avoir pris deux solutions distinctes pour une même fonction (à l’époque, je ne connaissais pas Tado) ;
  • Une mauvaise intégration avec Siri et Google Home selon l’outil.

En résumé, il est important de regarder l’écosystème en entier et si celui-ci est compatible avec Apple, Google ou Amazon (voir le point 2 pour plus de détails) avant de vous décider.

1.2 — Gestion des prises et lumières

Pour la gestion des interrupteurs/prises, j’ai fait le choix de Legrand Celiane + Netatmo. Le géant français s’est associé à la startup Netatmo et a sorti en Janvier 2018 une série de prises connectées et d’interrupteurs qui s’encastrent directement et remplacent vos prises classiques.

Une idée excellente, couronnée de succès malgré des débuts difficiles à mon sens (et vu le nombre de mises-à-jour publiées quotidiennement ou presque !).

Aujourd’hui, l’application est on ne peut plus stable et tout fonctionne parfaitement. Je peux contrôler à la voix ou avec mon smartphone toutes les lumières/prises de mon domicile, avec Siri ou Google via IFTTT.

L’application permet aussi d’avoir un suivi de sa consommation, plutôt cool !

Legrand propose également un interrupteur pour ses volets roulants, pratique pour définir un scénario de lever/coucher !

Deux regrets : que Legrand n’ait pas intégré une fonctionnalité d’extinction automatique des lumières lorsque le smartphone du propriétaire n’est plus détecté et que les prises ne puissent pas en faire autant, voire être configurées avec un Timer ce qui ne devrait techniquement pas poser de problème…

Par ailleurs, l’interrupteur d’arrivée/départ est selon-moi un non-sens dans cet environnement. En effet, pourquoi ajouter un bouton alors que le but du tout connecté est justement de pouvoir les supprimer..?

En tout cas, ce système a l’avantage d’être 100% intégré et connecté au Wifi. Rien à voir avec les prises qu’on ajoute et qui ne se contrôlent qu’en Bluetooth.

1.3 — Contrôle du jardin

Côté arrosage automatique, j’ai opté pour le kit Gardena qui propose un goutte-à-goutte connecté et une sonde qui détecte la luminosité et l’humidité de la terre et qui est capable de contrôler l’arrosage en fonction.

L’idée est top, mais le résultat clairement décevant.

En effet, aucun historique sur les arrosages et sur la quantité d’eau déversée. L’application est nulle et ne semble pas évoluer.

Le matériel en lui-même est de qualité et semble fiable dans le temps. On apprécie cependant les conseils de Gardena pour les meilleurs horaires pour arroser par exemple.

Le kit Eve Home (anciennement Elgato) propose de ce côté plus de fonctionnalités, mais n’est en revanche pas connecté au Wifi. Il faudra ainsi obligatoirement être chez soi pour le lancer.

1.4 — Sécurité

Pour la sécurité du domicile et du garage, j’ai opté pour Nest. La startup américaine propose des produits intéressants et qui évolutifs, bien qu’ils nécessitent pour fonctionner parfaitement d’un abonnement annuel à une soixantaine d’euros.

Ainsi, Nest Protect surveille la qualité de l’air et fait office de détecteur de fumée d’incendie (entre autres) et la caméra Nest Cam Indoor surveille le garage et m’alerte en cas d’intrusion.

Cependant, la version de base ne propose pas d’option de reconnaissance intelligente des visages contrairement à la caméra de Netatmo par exemple, ce qui est dommage et qui permettrait d’éviter les faux positifs.

1.5 — Serrure connectée

Prochaine étape pour moi : passer à la serrure connectée. J’avais eu l’occasion de tester la Nuki il y a quelques mois, qui, malgré un montage ultra-simple, une application bien faite et une promesse intéressante, était totalement inutilisable.

En effet, la serrure ne détectait pas correctement et suffisamment à l’avance mon smartphone, la rendant extrêmement lente. Heureusement, Nuki vient de mettre à jour sa serrure connectée et propose une nouvelle version qui devrait sortir courant Novembre 2018, à temps pour les fêtes donc.

D’autres modèles existent, mais Nuki est le premier à avoir sorti un dispositif qui se colle par-dessus son barillet existant et ne demande aucune installation technique. A voir d’ici quelques jours quand il sera possible de commander et tester la Nuki 2.0 ? !

(30€ offerts avec le code : REFS4ZGTBCULC ? ).

1.6 — Le multimédia

Oubliez tout ce que vous croyez savoir sur le contrôle du multimédia. Avec la télécommande Harmony de Logitech et son Hub, vous n’aurez plus jamais besoin d’autre chose pour piloter tous vos appareils.

TV, amplificateur, console de jeux, etc… tout peut être allumé, éteint voire contrôlé avec la voix via IFTTT ou la télécommande ultra-complète.

Pour ma part, j’ai délaissé la télécommande au profit de Google Home + la télécommande de la TV connectée, bien plus petite et pratique à l’usage.

Le design est un peu rétro et l’interface vieillot, il faut espérer que Logitech mettra un jour à jour sa télécommande pour nous permettre d’améliorer notre expérience de consommateur de contenus multimédias.

“Ok Google, allume la Xbox”

Cependant, la firme suisse n’a pas trop de soucis à se faire puisque les projets concurrents qui ont essayé de se lancer sur ce marché se sont tous plantés…

1.7 — Le ménage

On a tendance à l’oublier voire à en mépriser l’usage, mais l’aspirateur robot est dans nos maisons depuis maintenant pratiquement une dizaine d’années !

Pour ma part, après longue hésitation je suis parti sur le Xiaomi Roborock S50 avec télémètre laser et fonction serpillière intégrée.

Celui-ci est 2 fois moins cher que Neato, qui est pour moi clairement le leader en terme d’intelligence dans les robots, mais est tout aussi performant.

Ce robot est très impressionnant, il scanne la pièce et se déplace de manière intelligente pour la nettoyer avec une puissance d’aspiration plus que correcte. Quand il a fini, il retourne à sa base pour se recharger. Il est possible de lui installer une serpillère (fournie) pour un nettoyage complet du sol.

Certes, on n’est pas au niveau d’un aspirateur traineau/balais passé par un humain au niveau du détail. J’utilise ce robot pour un passage « léger » quasi quotidien. Il a aussi l’avantage de pouvoir passer sous les meubles et sous le lit, là où on va moins souvent avec son aspirateur classique.

Côté évolutions, seul iRobot propose aujourd’hui un aspirateur intéressant qui se vide dans sa base qui contient elle-même un sac d’aspirateur. Le Neato quant à lui a deux avantages que sont la forme en D, bien plus pratique pour longer les murs et la possibilité de pouvoir définir sur l’écran directement des bornes virtuelles.

En bref, les chinois montrent une nouvelle fois qu’ils sont capables d’innover et plus seulement de copier. Xiaomi, à l’instar de DJI pour les drones, produit des appareils de plus en plus performants et dans tous les domaines (trotinettes, vélos, téléphones, etc…).

1.8 — La santé

Côté santé, j’ai fait le choix de Withings assez tôt de part le fait que je commercialisais leurs produits et qu’il y a dix ans, c’était assez révolutionnaire.

Je dispose ainsi de la balance connectée WS-50 et le brassard de tension.

Côté montre, j’utilise quotidiennement l’Apple Watch pour suivre mon activité sportive et mon coeur.

Ayant été récemment atteint d’une vilaine maladie cardiaque, ces outils ont pris tout leur sens pour m’aider dans ma convalescence à suivre son évolution. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que l’Apple Watch 4 a obtenu une certification de la FDA aux Etats-Unis, en faisant un véritable dispositif médical.

Par ailleurs, de nombreux cardiologues se plaignent aujourd’hui des outils mis à leur disposition pour détecter de l’arythmie notamment. Il faut souvent installer un implant qui ne dure que quelques jours à plusieurs semaines pour pouvoir éventuellement capter une variation inquiétante.

L’Apple Watch, portée quotidiennement, a cet avantage d’enregistrer toute la journée votre rythme cardiaque et permet de faire export ou même de vous avertir grâce à ses algorithmes en cas d’anomalie.

On est ainsi assez loin des clichés du gadget ? !

2 — Bien choisir son système de gestion

C’est là la base de votre système de domotique : avant tout achat, il convient de décider sur quel système de contrôle vous souhaitez partir.

Google Home est aujourd’hui beaucoup plus complet et avec une belle intégration à IFTTT qui propose de plus en plus d’options. Mais Siri a aussi un certain nombre d’avantages, est plus rapide (lorsqu’il entend et comprend la commande) mais va nécessiter une Apple TV, un HomePod ou un iPad en permanence connecté pour être 100% efficace et servir de Hub.

Laquelle s’installera chez vous ??

Avec iOS 12 et Mac Os Mojave, je crois un peu plus dans le futur de Siri et de Homekit qui cependant est clairement toujours derrière Google pour le moment. Mais l’environnement fermé d’Apple a tout de même des avantages comme de faire avancer la technologie beaucoup plus vite lorsque la firme de Cupertino l’a décidé que Google, pour lesquels chaque partenaire va devoir s’adapter.

Le centre de contrôle de la maison porté par Apple est très intéressant et a un potentiel important, qu’il conviendrait d’exploiter davantage !

Volontairement, j’exclus Amazon Alexa qui est selon moi encore plus à la traîne que Siri à ce jour.

3 — Les gadgets

Côté gadget, j’ai opté pour la bouilloire connectée iKettle qui peut être lancée via IFTTT, ce qui est pratique mais quelque peu gadget, avouons-le ? !

Dans les gadgets qui me plairaient bien, en tant qu’aquariophile, il commence à y avoir des systèmes de robots avec caméra qui vont pouvoir surveiller les pensionnaires de nos aquariums, nous alerter sur la qualité de l’eau, etc… Plusieurs projets ont été financés sur Kickstarter notamment et sont en cours de finalisation.

4 — Alors, que s’offrir ou se faire offrir à Noël ??? ?

Commencez par choisir votre système. Pour ma part je recommanderais Google Home.

Ensuite, le mieux selon-moi est de commencer par les interrupteurs Legrand + le multimedia, puis d’ajouter au fur et à mesure des fonctionnalités à votre logement. Une fois que comme moi, vous aurez arrêté de trouver ridicule de parler à votre enceinte connectée, vous ne pourrez plus vous passer des objets connectés, promis ? !

5 — Que reste-t-il à inventer ?

Très honnêtement, mes amis et ma famille me considèrent un peu comme l’inspecteur gadget. Mais pour moi un gadget est un outil dont on se lasse assez vite et qui ne sert à rien. Et très honnêtement, tous les appareils listés ci-dessus me servent au quotidien, sans exception. Ils participent tous à l’amélioration du confort de mon domicile et me facilitent la vie. Le côté « j’utilise ma voix » à la place d’un bouton est quelque chose de pour moi révolutionnaire et qui sera très prochainement une norme. En ce sens, j’aime à penser que je suis un pionnier et non un bobo victime du marketing ?.

En revanche, de nombreux objets connectés me paraissent totalement dénués d’intérêt, comme le support de papier-toilette connecté qui desservent clairement ceux qui sont pour le coup vraiment utiles.

Cependant, aujourd’hui je vois mal ce qu’il reste à inventer qui permettra, sans révolution, d’améliorer notre quotidien.

Les prochaines grandes étapes étant à mon sens des appareils capables de nous débarrasser complètement des tâches ménagères comme le repassage, la lessive, etc…

Disclaimer :
Cet article est un reflet de mon expérience personnelle et n’est nullement sponsorisé ou lié à quelconque société.

About the Author

Leave a Reply